Décès au Mali du parachuitiste Albéric RIVETA

L’Union Nationale des Parachutistes vient d’apprendre le décès au Mali du parachutiste Albéric RIVETA , ainsi que les blessures de ses camarades.

Tous les membres de  l’UNP, toutes origines confondues, souhaitent adresser aux familles concernées et  au 1er RCP leur solidarité et leur soutien moral, ce qui est peu de choses devant une telle épreuve, mais qui, l’espèrent-ils, contribuera à la surmonter.

Nos parachutistes mènent face à l’ennemi islamiste un combat juste et essentiel pour notre Pays, et le 1er RCP est une nouvelle fois aux avants-postes. Leurs Anciens les admirent et leur sont reconnaissants pour leur volontariat loin des leurs, et pour leur bravoure digne de celle des générations précédentes.

Que nos paras poursuivent avec détermination leur mission , confiants dans la solidarité de leurs anciens !  Et que les familles touchées soient convaincues de la grandeur des sacrifices consentis au service de tous les Français. Nous n’oublierons pas nos jeunes Héros.

 

Général (2S) Patrice CAILLE
Président de l’UNP

Lettre du Comité National d’Entente

Le général (2s) Bruno DARY, Président du CNE, a adressé un courrier au Président de la République ainsi qu’aux hautes autorités également destinataires en copie au sujet de la cérémonie commémorative des combats de 1917. L’UNP s’est associée à ce courrier tant par la lettre que par l’esprit.

Vous trouverez ci-dessous  la copie de ce courrier.

2ème partie courrier

Affaire « Macron » : message du Président national

Chers Amis paras et membres de l’UNP

Comme chacun le sait, nombre d’entre nous avons été choqués par les propos tenus par Monsieur MACRON en Algérie au sujet de la colonisation. Je me suis exprimé à ce sujet, regrettant le caractère inique et indigne de ces propos, par un message adressé à tous les présidents de section, aux membres du Conseil d’Administration et Délégués Régionaux en leur demandant d’ailleurs d’en informer tous les membres de l’UNP. L’UNP s’est aussi associée à la déclaration commune du Comité National d’Entente dont elle fait partie.

Et pourtant certains voudraient que l’UNP se fasse de nouveau entendre, et de façon spécifique.

Il me revient d’attirer votre attention sur les points suivants :

  • Les propos en question s’inscrivent dans le cadre d’une campagne électorale propice aux dérapages et outrances, et poursuivaient sans doute un but de récupération de suffrages pour lequel l’UNP n’est pas compétente. Cela n’absout pas pour autant maladresses ou démarches malintentionnées.
  • Ces propos ne représentaient, lorsqu’ils ont été tenus, que l’opinion personnelle de leur auteur, et rien en France n’interdit d’avoir une opinion, même si cette dernière choque, à juste titre, beaucoup de nos compatriotes. C’est aux Français, par leurs suffrages, et non à l’UNP, de sanctionner ou pas de tels propos.
  • La colonisation, car c’est de cela, aussi et surtout, qu’il s’agit, n’est pas l’affaire de l’UNP. Notre association se sent concernée par les combats menés par certains de ses membres lors de la décolonisation. Or ces combats n’ont pas été évoqués par Monsieur MACRON.
  • L’UNP n’est pas dépositaire de l’Histoire de la France en Algérie, ou ailleurs, car la colonisation ne concerne pas que l’Algérie mais tout l’ancien Empire colonial français.
  • Faudrait-il aussi que l’UNP s’exprime chaque fois qu’un homme politique, un historien, ou un quelconque individu exprime sa vision des choses, différente de celle ressentie par les paras ou anciens paras qui auront été envoyés sur un théâtre d’opération ? Car des paras ont été souvent les acteurs des décisions politiques de notre pays (2ème GM, Indochine, Suez, Bizerte, Kolwezi, Tchad, Liban, Centrafrique, Gabon, Zaïre, Mogadiscio, Djibouti, Balkans, Irak, Afghanistan, Timor, Comores, et tant d’autres opérations. Il va falloir ouvrir un service juridique et historique à l’UNP !
  • Dans le contexte actuel toute prise de position à l’encontre d’un des candidats à la Présidence de la République sera présentée comme un positionnement politique, ce qui n’est pas dans les statuts et objectifs de l’UNP. Je reconnais hélas que certains candidats sont mieux « protégés » que d’autres par les médias… qui, pour certains, veulent beaucoup de bien aux anciens paras….

Pour ces raisons, et dans l’état actuel des choses, l’UNP ne s’exprimera donc pas davantage sur ce sujet.

C’est aux historiens et aux hommes politiques en responsabilité d’aborder le sujet de la colonisation et de la décolonisation.

L’UNP, elle, défendra les anciens parachutistes, dont ceux ayant participé aux combats en Algérie, ou ailleurs, lorsqu’ils seront attaqués pour avoir été engagés dans des opérations menées au nom et dans l’intérêt de leur Patrie.  Elle se tourne aussi résolument vers le soutien de nos jeunes camarades actuellement engagés en opérations.

 

 

Général Patrice CAILLE

Président national de l’UNP

Attentat du Louvre : communiqué de l’UNP

Ayant appris ce matin l’agression dont ont été victimes les militaires du 8ème Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine et du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes en service au Carrousel du Louvre dans le cadre de la mission « Sentinelle », le général Caille et l’ensemble des membres de l’Union Nationale des Parachutistes saluent le sang-froid et le grand professionnalisme dont ont fait preuve les militaires engagés dans cette action et assurent de tout leur soutien les régiments et l’ensemble des personnels parachutistes mobilisés dans cette mission sensible et difficile au service de nos concitoyens.

 

pc_2016_01

Message du Président national pour 2017

Chers amis paras,

Le début de chaque année est l’occasion de se référer à l’Espérance, et d’émettre des souhaits heureux à l’intention de ceux qui nous sont chers.

Aussi je vous dis à tous « bonne et heureuse année 2017 ! ».

Pour chacun d’entre vous ce qui est le plus précieux est la santé bien sûr et l’affection familiale.  Mais nous ne se sommes pas isolés ! Nous vivons dans notre beau et vieux Pays, la France, laquelle est attaquée par les salafistes.

Souhaitons donc pour notre Patrie que les élections prochaines nous donnent les dirigeants lucides et responsables dont nous avons besoin. Il nous revient de nous mobiliser individuellement et en conscience pour participer à ce renouveau espéré.

Pour notre chère UNP, je demande et souhaite à chacun de regarder là aussi vers l’avenir et de faire preuve d’imagination et de volontarisme pour sortir des sentiers battus et élaborer des projets collectifs de solidarité et de rayonnement. Le dynamisme, la nouveauté et l’ouverture sur notre temps doivent refléter l’esprit parachutiste qui nous anime tous, loin de la routine, du repli sur nous-mêmes et des habitudes.

Les différents enjeux commandent les remises en cause et l’énergie indispensable pour avancer.

Je nous souhaite donc à tous du courage, de l’initiative, de l’abnégation et le souci de faire passer l’intérêt de l’UNP avant notre plaisir ou fierté personnelle.

Sous l’aile de Saint Michel, que l’amitié et la solidarité l’emportent tout au long de 2017 !

Que nos Anciens soient honorés et nos jeunes accompagnés !

Pour notre Pays et notre UNP : vivent les Paras !

 

Général (2s) Patrice CAILLE

Président national de l’UNP