Décès au Mali du parachuitiste Albéric RIVETA

L’Union Nationale des Parachutistes vient d’apprendre le décès au Mali du parachutiste Albéric RIVETA , ainsi que les blessures de ses camarades.

Tous les membres de  l’UNP, toutes origines confondues, souhaitent adresser aux familles concernées et  au 1er RCP leur solidarité et leur soutien moral, ce qui est peu de choses devant une telle épreuve, mais qui, l’espèrent-ils, contribuera à la surmonter.

Nos parachutistes mènent face à l’ennemi islamiste un combat juste et essentiel pour notre Pays, et le 1er RCP est une nouvelle fois aux avants-postes. Leurs Anciens les admirent et leur sont reconnaissants pour leur volontariat loin des leurs, et pour leur bravoure digne de celle des générations précédentes.

Que nos paras poursuivent avec détermination leur mission , confiants dans la solidarité de leurs anciens !  Et que les familles touchées soient convaincues de la grandeur des sacrifices consentis au service de tous les Français. Nous n’oublierons pas nos jeunes Héros.

 

Général (2S) Patrice CAILLE
Président de l’UNP

Affaire « Macron » : message du Président national

Chers Amis paras et membres de l’UNP

Comme chacun le sait, nombre d’entre nous avons été choqués par les propos tenus par Monsieur MACRON en Algérie au sujet de la colonisation. Je me suis exprimé à ce sujet, regrettant le caractère inique et indigne de ces propos, par un message adressé à tous les présidents de section, aux membres du Conseil d’Administration et Délégués Régionaux en leur demandant d’ailleurs d’en informer tous les membres de l’UNP. L’UNP s’est aussi associée à la déclaration commune du Comité National d’Entente dont elle fait partie.

Et pourtant certains voudraient que l’UNP se fasse de nouveau entendre, et de façon spécifique.

Il me revient d’attirer votre attention sur les points suivants :

  • Les propos en question s’inscrivent dans le cadre d’une campagne électorale propice aux dérapages et outrances, et poursuivaient sans doute un but de récupération de suffrages pour lequel l’UNP n’est pas compétente. Cela n’absout pas pour autant maladresses ou démarches malintentionnées.
  • Ces propos ne représentaient, lorsqu’ils ont été tenus, que l’opinion personnelle de leur auteur, et rien en France n’interdit d’avoir une opinion, même si cette dernière choque, à juste titre, beaucoup de nos compatriotes. C’est aux Français, par leurs suffrages, et non à l’UNP, de sanctionner ou pas de tels propos.
  • La colonisation, car c’est de cela, aussi et surtout, qu’il s’agit, n’est pas l’affaire de l’UNP. Notre association se sent concernée par les combats menés par certains de ses membres lors de la décolonisation. Or ces combats n’ont pas été évoqués par Monsieur MACRON.
  • L’UNP n’est pas dépositaire de l’Histoire de la France en Algérie, ou ailleurs, car la colonisation ne concerne pas que l’Algérie mais tout l’ancien Empire colonial français.
  • Faudrait-il aussi que l’UNP s’exprime chaque fois qu’un homme politique, un historien, ou un quelconque individu exprime sa vision des choses, différente de celle ressentie par les paras ou anciens paras qui auront été envoyés sur un théâtre d’opération ? Car des paras ont été souvent les acteurs des décisions politiques de notre pays (2ème GM, Indochine, Suez, Bizerte, Kolwezi, Tchad, Liban, Centrafrique, Gabon, Zaïre, Mogadiscio, Djibouti, Balkans, Irak, Afghanistan, Timor, Comores, et tant d’autres opérations. Il va falloir ouvrir un service juridique et historique à l’UNP !
  • Dans le contexte actuel toute prise de position à l’encontre d’un des candidats à la Présidence de la République sera présentée comme un positionnement politique, ce qui n’est pas dans les statuts et objectifs de l’UNP. Je reconnais hélas que certains candidats sont mieux « protégés » que d’autres par les médias… qui, pour certains, veulent beaucoup de bien aux anciens paras….

Pour ces raisons, et dans l’état actuel des choses, l’UNP ne s’exprimera donc pas davantage sur ce sujet.

C’est aux historiens et aux hommes politiques en responsabilité d’aborder le sujet de la colonisation et de la décolonisation.

L’UNP, elle, défendra les anciens parachutistes, dont ceux ayant participé aux combats en Algérie, ou ailleurs, lorsqu’ils seront attaqués pour avoir été engagés dans des opérations menées au nom et dans l’intérêt de leur Patrie.  Elle se tourne aussi résolument vers le soutien de nos jeunes camarades actuellement engagés en opérations.

 

 

Général Patrice CAILLE

Président national de l’UNP

Attentat du Louvre : communiqué de l’UNP

Ayant appris ce matin l’agression dont ont été victimes les militaires du 8ème Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine et du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes en service au Carrousel du Louvre dans le cadre de la mission « Sentinelle », le général Caille et l’ensemble des membres de l’Union Nationale des Parachutistes saluent le sang-froid et le grand professionnalisme dont ont fait preuve les militaires engagés dans cette action et assurent de tout leur soutien les régiments et l’ensemble des personnels parachutistes mobilisés dans cette mission sensible et difficile au service de nos concitoyens.

 

Message du Président national pour 2017

Chers amis paras,

Le début de chaque année est l’occasion de se référer à l’Espérance, et d’émettre des souhaits heureux à l’intention de ceux qui nous sont chers.

Aussi je vous dis à tous « bonne et heureuse année 2017 ! ».

Pour chacun d’entre vous ce qui est le plus précieux est la santé bien sûr et l’affection familiale.  Mais nous ne se sommes pas isolés ! Nous vivons dans notre beau et vieux Pays, la France, laquelle est attaquée par les salafistes.

Souhaitons donc pour notre Patrie que les élections prochaines nous donnent les dirigeants lucides et responsables dont nous avons besoin. Il nous revient de nous mobiliser individuellement et en conscience pour participer à ce renouveau espéré.

Pour notre chère UNP, je demande et souhaite à chacun de regarder là aussi vers l’avenir et de faire preuve d’imagination et de volontarisme pour sortir des sentiers battus et élaborer des projets collectifs de solidarité et de rayonnement. Le dynamisme, la nouveauté et l’ouverture sur notre temps doivent refléter l’esprit parachutiste qui nous anime tous, loin de la routine, du repli sur nous-mêmes et des habitudes.

Les différents enjeux commandent les remises en cause et l’énergie indispensable pour avancer.

Je nous souhaite donc à tous du courage, de l’initiative, de l’abnégation et le souci de faire passer l’intérêt de l’UNP avant notre plaisir ou fierté personnelle.

Sous l’aile de Saint Michel, que l’amitié et la solidarité l’emportent tout au long de 2017 !

Que nos Anciens soient honorés et nos jeunes accompagnés !

Pour notre Pays et notre UNP : vivent les Paras !

 

Général (2s) Patrice CAILLE

Président national de l’UNP

Décès du lieutenant-colonel Legris

Nous avons le regret de vous annoncer le décès du Lieutenant-colonel Pierre LEGRIS, commandeur de la Légion d’honneur. Ses obsèques ont été célébrées en l’église de Roquemaure (Gard), le mardi 6 décembre 2016.

legris

Le Général Patrice Caille, Président de l’Union Nationale des Parachutistes, les membres du Conseil d’administration et l’ensemble des adhérents de l’UNP tiennent à exprimer leurs très sincères condoléances à la famille et aux proches du lieutenant-colonel Pierre Legris. Grand soldat, il incarnait et incarnera toujours dans nos souvenirs les valeurs de la famille parachutiste. Que Saint-Michel l’accueille auprès de lui !

Opération « 1000 drapeaux pour 100 000 morts » 5 décembre

Journée nationale d’hommage du 5 décembre 2016 

« 1 000 drapeaux pour 100 000 morts »

5 décembre 2016 : à l'appel du Cercle de Défense des combattants d'Afrique du Nord (CDC-AFN) constitué d'une vingtaine d'associations et de fédérations d'anciens combattants, entre 600 et 1000 porte-drapeaux ont rendu hommage aux morts en Algérie et en Afrique du Nord pendant la guerre d'Algérie sur les Champs Elysées et sous l'Arc de Triomphe. Paris, France.

5 décembre 2016 , rassemblement rue Balzac. Photo : Andrej David

 

En reconnaissant, le 25 septembre dernier, le massacre dont les « harkis » ont été les victimes, le président de la République a implicitement désigné la date du 19 mars 1962 comme signal du début de ce massacre, confirmant donc le rejet de cette date par tous ceux qui ont combattu aux côtés des Harkis.

C’est en hommage à ces « 75 000 Français de souche nord-africaine », auxquels s’ajoutent les 25 000 soldats français tués durant cette guerre que, le 5 décembre 2016, à l’appel du Cercle de Défense des combattants d’Afrique du Nord (CDC-AFN) constitué d’une vingtaine d’associations et de fédérations d’anciens combattants, entre 600 et 1000 porte-drapeaux ont rendu hommage aux morts en Algérie et en Afrique du Nord pendant la guerre d’Algérie sur les Champs Elysées et sous l’Arc de Triomphe, à l’issue de la cérémonie officielle du Quai Branly. L’UNP était au premier rang de ce grand rassemblement.

 

Monument en hommage aux OPEX

ÉDIFICATION D’UN MONUMENT EN HOMMAGE AUX SOLDATS MORTS EN OPEX

 Le ministère de la Défense développe une politique spécifique de reconnaissance envers les soldats engagés dans les Opérations extérieures (OPEX) menées par la France. C’est pourquoi le principe de l’édification d’un monument en mémoire des soldats morts en OPEX a été retenu.

Ce mémorial, qui a vocation à devenir le 10ème haut lieu de la mémoire nationale, sera situé à l’intérieur du parc André Citroën, dans le 15ème  arrondissement de Paris, à proximité du site de Balard, nouveau lieu d’implantation du ministère de la Défense.

C’est dans ce cadre que les services du ministère de la Défense ont engagé la préparation de cette opération, en étroite concertation avec la Ville de Paris, propriétaire du parc, en vue d’une cérémonie inaugurale et symbolique de pose d’une première pierre au début de l’année 2017 (source : FNAM).

 


Une enveloppe de 450 000 € pour le Mémorial aux Morts en OPEX
Où en est le projet de mémorial en hommage aux morts en opérations extérieures (534 morts, entre 1963 et septembre 2016) qui doit être installé, à Paris, dans le jardin Eugénie-Djendi du Parc André-Citroën? La réponse partielle se trouve dans un avis n° 16-146068 publié le 7 octobre (réponses attendues avant le 24 novembre prochain), avis qui concerne le concours en vue de la réalisation de l’ouvrage.
Cet ouvrage, selon l’avis, « devra être auto-stable. Pour ce type de réalisation, la réglementation prévoit une charge au sol de 500 kg/m2. Sa solidité, en toutes ses parties, devra être telle qu’il ne se détériorera pas avec le temps. Une dédicace générale expliquera le sens du mémorial : « Aux militaires des opérations extérieures Morts pour la France Hommage de la Nation ». Cette dédicace doit être immédiatement et clairement perceptible par les visiteurs, afin de les inciter à une attitude respectueuse à proximité du mémorial. Il faudra proscrire tout affichage sous forme électronique. »
Cet avis précise aussi que « le coût plafond de l’opération, toutes prestations incluses, est fixé à 450 000 euro(s) (T.T.C.). Il comprend les coûts suivants :
– no1 : le coût des prestations hors travaux : diagnostics, CSPS, contrôle technique, indemnités des candidats retenus ;
– no2 : le coût de la conception du monument ;
– no3 : le coût de maîtrise d’œuvre ;
– no4 : le coût prévisionnel des travaux : réalisation du monument.
Les postes no 2, 3 et 4 sont à la charge du candidat ».
Trois candidats seront retenus lors de la phase finale.
La livraison du monument est prévue en juin 2018. Une cérémonie « inaugurale et symbolique » est annoncée pour mars 2017, après l’annonce du nom du lauréat fin janvier 2017.
opex
Rappel des objectifs généraux du maître d’ouvrage:
Selon l’avis, « l’opération consiste à réaliser un mémorial national en hommage aux soldats tués en opérations extérieures. Il comportera les noms des militaires « morts pour la France » au cours d’une opération extérieure (OPEX), à ce jour et dans l’avenir. Ce mémorial devra revêtir une double signification :
– aux combattants des OPEX, il signifiera que la Nation n’oublie pas ceux dont le sacrifice ultime témoigne de la valeur de leur engagement de soldat ;
– au public, il rappellera que la liberté dont il jouit n’existe que grâce à ceux qui sont prêts à donner leur vie pour sa défense.
Au-delà de l’expression de la reconnaissance de la Nation, le mémorial revêtira le caractère d’un signal qui rappellera la permanence des engagements de la France. Confrontée à l’instabilité de l’actualité, la mémoire des OPEX doit trouver dans ce mémorial l’expression de la permanence et de la pérennité. Par conséquent, il devra manifester la volonté d’entretenir la mémoire des OPEX, être le symbole de l’engagement et du rôle de la France dans les « affaires du monde » et être digne du sacrifice des soldats. »
(Source : FNAP)

Message du Général Caille, Président national

Chers Amis de l’UNP,

Le 1er octobre, à l’occasion de la Saint Michel nationale à Paris, laquelle a été une réussite par l’image que nous avons donnée tant aux Invalides que sur les Champs Elysées et à l’Arc de triomphe, le Conseil National m’a élu Président de l’UNP pour les huit mois à venir.

Je vous remercie tous pour la confiance que vous m’accordez au travers des suffrages de vos présidents de section. Et je veux donc m’adresser une nouvelle fois directement à vous en vous envoyant ces quelques lignes, tout en sachant, hélas, que certains de nos membres ne sont pas reliés au réseau informatique.

Ceux-ci seront informés en conséquence par vos présidents de section qui vous rapporteront les propos que je leur ai tenus et relatifs aux quatre mois de ma présidence par intérim, à mon constat et mon appréciation de la situation actuelle de l’UNP, et enfin à mes projets pour l’avenir de notre association.

Je vous redis que les domaines où l’UNP doit déployer son énergie sont la solidarité, la mémoire, le patriotisme et le soutien aux jeunes camarades d’active. Ces domaines sont notre raison d’être et notre pérennité.

  • Pour cela j’ai fixé quatre priorités qui doivent nous guider et nous mobiliser :
    • le recrutement pour consolider nos effectifs ;
    • le rayonnement pour que nous soyons mieux connus et reconnus des autorités et de la population ;
    • la communication pour donner la vraie et meilleure image de l’UNP aux jeunes en activité, pour faciliter les relations entre nous et pour nous rendre plus efficaces dans nos projets et notre action au quotidien ;
    • la solidarité pour donner un sens concret à notre engagement au sein de l’UNP.

D’ores et déjà, j’ai entrepris une évolution dans la gouvernance de l’UNP en demandant à chacun des membres du Conseil d’Administration de davantage s’investir dans la mise en œuvre des priorités que j’ai fixées. Par ailleurs dès mon retour du congrès de l’Union Européenne des Parachutistes j’entamerai une tournée afin de visiter les 11 régions dans le trimestre à venir. Enfin nous préparons avec ardeur l’inauguration officielle de la Maison du Para, votre Maison, en concomitance avec la traditionnelle cérémonie d’hommage à André Zirnheld.

Ainsi, j’ai annoncé ce que je souhaitais pour l’UNP. Vous m’avez élu pour cela. Fort de cette légitimité, je me dois de mettre en application ce que j’ai dit et voulu. Je le ferai.

Comptez sur moi pour que l’UNP, engagée sur la Piste sans fin, ne s’arrête pas et aille, plus forte et plus unie, encore plus loin !

Général Patrice CAILLE
Président national de l’UNP

Transfert du siège national

Le siège national de l’UNP a été transféré. Nous n’avons plus de bureaux place Dupleix.

Dorénavant, l’adresse de l’UNP est :

76, rue Marc Sangnier

94700 Maisons Alfort

exterieur-02

Le numéro de téléphone est inchangé:

01 40 56 06 67

Décès de Pierre Altenweg

Notre camarade Pierre Altenweg, vice-président national, est décédé des suites d’une longue maladie le 19 juillet 2016 à Caen. Il avait été président de la section UNP du Calvados avant d’être élu, en 2012, au Conseil d’administration, puis d’intégrer le Bureau national comme vice-président en 2014.

Altenweg-180x180

Ses obsèques se sont déroulées le 25 juillet en l’église Saint Pierre de Vaux sur Seulles (Calvados). Entouré de nombreux paras, le général (2s) René Peter y représentait le président national.

Que l’archange Saint Michel l’accueille auprès de lui.